À propos de Saint-Joachim

Situation et caractéristiques géographiques

La municipalité de Saint-Joachim-de-Shefford se situe au coeur même du comté de Shefford, à proximité du Parc de la Yamaska, près de l’autoroute 10 des Cantons de l’Est, soit à environ 35 kilomètres de la sortie 68 ou à environ 18 kilomètres de la sortie 88. Elle est traversée par la route 243 et principalement par la Route 241. Elle fait partie de la région des Appalaches.

Le trait dominant est une élévation du territoire allant du Sud au Nord; la principale concentration (périmètre d’urbanisation) est située sur un plateau au centre géographique de la municipalité. Le territoire couvre une superficie totale de 126,98 km carrés et est traversé par les cours d’eau Yamaska Nord et Castagne. Ses points de vue panoramiques offrent une situation idéale pour observer les cerfs de Virginie au printemps.

De nombreuses familles enracinées, mais aussi de nouveaux arrivants, composent le tissu social de Saint-Joachim-de-Shefford.

Limites territoriales

  • NORD : Canton de Roxton;
  • SUD : Canton de Shefford et Warden;
  • NORD-EST : Béthanie;
  • SUD-EST : Ste-Anne-de-la-Rochelle;
  • NORD-OUEST: Roxton-Pond;
  • SUD-OUEST : Canton de Shefford.
  • Voir la carte en ligne

Population et gentillé

  • Population : 1332 habitants (source décret 1125-2015);
  • Gentilé : Joachimiens, joachimiennes (on prononce le  » ch  » comme un  » k « ).

Informations socio-économiques

  • Région administrative : Montérégie (16 );
  • Municipalité régionale de comté (MRC) : de La Haute-Yamaska;
  • Comté fédéral : Shefford;
  • Comté provincial : Johnson.

Activités économiques

Les entreprises agricoles de Saint-Joachim-de-Shefford qui, soit dit en passant, demeurent aujourd’hui de dimension humaine sont exploitées majoritairement par les descendants des familles bâtisseurs de Saint-Joachim-de-Shefford et ce dans certains cas, depuis plusieurs générations. Les productions les plus pratiquées sont laitières, bovines, porcines et acéricoles. De plus, les nouveaux arrivants ont entraîné une dynamique nouvelle et une diversification de l’activité économique.

Historique

Des immigrants venus d’Europe

Les loyalistes, en majorité des Irlandais, furent les premiers colons blancs à s’établir sur nos terres. Ils étaient nombreux ces immigrants venus d’Irlande vers les années 1840. Puis, l’arrivée des canadiens français bouleversa l’équilibre démographique; les nouveaux arrivés formant très vite la majorité de la population. Ce fut alors une grande époque de créations de paroisses. Partout des portions de territoire étaient placées sous l’égide d’un saint ou d’une sainte.

La création de St-Joachim-de-Shefford

C’est à cette époque, par décret du 6 juin 1858, que fut érigée la paroisse de St-Joachim-de-Shefford et que son histoire commença. La partie nord du canton de Shefford et la partie sud de celui de Roxton furent réunies et formèrent le territoire de la nouvelle paroisse. Son nom lui a été donné par Mgr Prince.

Celui-ci avait une grande dévotion pour Ste-Anne mais comme la paroisse voisine se nommait déjà Ste-Anne de Stukely alors il nomma sa nouvelle création: St-Joachim, du nom de l’époux de Ste-Anne et du père de la Sainte-Vierge. Le mot «Shefford» vient du fait que la nouvelle paroisse était située dans le comté de Shefford et en grande partie dans le canton du même nom.

D’écoles de rang à l’école Centrale

Peu après la fondation de la paroisse, un système d’écoles de rang fut installé pour dispenser un enseignement adéquat aux jeunes. Les institutrices se sont succédées en grand nombre dans les huit (8) écoles de Saint-Joachim. Les enfants étaient tous réunis dans la même classe sans distinction de degrés scolaires.

En 1959, on a procédé à une centralisation scolaire. La nouvelle école sera située au village et portera le nom d’École Centrale Saint-Joachim. De nos jours, on y dispense l’enseignement primaire et préscolaire. Depuis septembre 2007, on y dispense le programme primaire du Baccalauréat International.

L’Acte constituant la Paroisse de St-Joachim-de-Shefford en municipalité a été sanctionné le 10 juin 1884 (Acte 47 Vict., Chapitre 37).

Conformément à l’article 25, L.R.Q.,C.O-9), le nom de la Municipalité de la paroisse de Saint-Joachim-de-Shefford a changé en celui de Municipalité de Saint-Joachim-de-Shefford le 19 août 2011.

Documents reliés

Carte du réseau routierpdf583.18K
Carte des Cantons de l'estpdf847.18K